International workshop "Éternités numériques", 23 mai 2014.

        La persistance des données numériques, après le décès des usagers, soulève aujourd’hui un certain nombre de questions. Que deviennent les données identitaires des usagers après leur décès ? S’en préoccupent-ils de leur vivant ? Comment sont-elles gérées par les proches ? Comment les acteurs du web, tels que Google ou Facebook, y font-ils face ? Compte tenu de la dimension genrée des pratiques numériques et des pratiques liées à la mort, nous souhaitons interroger la manière dont le genre structure ces phénomènes. Comment le genre du défunt et de ceux qui lui rendent hommage intervient dans les usages mémoriaux et dans la construction des identités post mortem ? La multiplication des applications numériques dédiées à la mémoire ainsi que l’usage massifsmoi aes nmment les acteurs dunum_rSociétés InRsn) – idrctel La e. ageillisspan> genréepopultions utilisatrice du genr–,réissp> gnsivivrtyssifs Comviennent àtern oneun le/enei numcroiss/spa. Commles ge umées des. pv> fy" dir="ltr" id="do>   La persistance deCeternitésenn or isémémoria cadreographie d numérerty="sioc:n>iques (ANR Sociétés ,umériques post mortem et les usages mémoriaux innovants du web au prisme du genre.

erty="sioc:n>,en"n nuém CommmoiA/diumN"egenréeRes ars aInnov),ruction dea cadreographie d n noAxe pluridiscplicli cl Iques post mortem et l,acteurs du d ind idu wlisatons numidrpe du PRES Sorbrese/li>is-C pos (UniFa 1.pos li>is Desci> fa p pv> fy" dir="ltrces us  erty="sioc:n>:rerty="si id="page-tltrces us p id="page-tltrces us Sesprati1 : Villedismos d mortem et erty="si fy" dir="ltrces us ID Eterty="sioc:n>ire e-Paul Vidin-mty="sioc:n>,e-mty="sioc:n>Fabges Pfatervr-mty="sioc:n>,-mty="sioc:n> Virginie Jut=iard pv> fy" dir="ltrces us p pv> fy" dir="ltrces us p pv> fy" dir="ltrces uscs-internal-guid-2c862e05-ec7c-17f6-d362-dde6fd-4010-4c21-54dea52872c2 u  Sesprati2 : Tentdu esgenréetr deerty="si fy" dir="ltrces us ID EFrançois Sebbah-mty="sioc:n>,-mty="sioc:n> Eric Maigret-mty="sioc:n>,eNr lyes dm="Dr pv> fy" dir="ltrces us p pv> fy" dir="ltrces us p pv> fy" dir="ltrces uscs-internal-guid-2c862e05-ec7c-17f6-d362-dde6fd-b297-f20d-e185630fbafb u  Sesprati3 : ntesologiumériques et deui temi classty="si fy" dir="ltrces us ID EMotedn Jutire-C usHtel gen Btaineloie pv> fy" dir="ltrces us p pv> fy" dir="ltrces us p pv> fy" dir="ltrces uscs-internal-guid-2c862e05-ec7c-17f6-d362-dde6fe-250b-aecc-9fe32ea9be7c u  Sesprati4 : Pues et deui temi classty="si fy" dir="ltrces us ID EFabg-mty="sioc:n>es i Duteil-Og/sp,-mty="sioc:n>Fioteza Gamba,e-mty="sioc:n>Faesy Geor lass pv> fy" dir="ltrces us p pv> fy" dir="ltrces us p pv> fy" dir="ltrces uscs-internal-guid-2c862e05-ec7c-17f6-d362-dde6fe-8f25ode/9-a929601e5563  fy" dir="ltrces us   LaFaesy Geor lass oc:n>,e p oc:n>Virginie Jut=iard oc:n>,e-mty="sioc:n>Lucges Cde/exss pv> fy" dir="ltrces us p pv>
Tags:rerh3u-linrfix">
  • < axo ley-oaf=-a> le vdu dunues dé
  • > -node page-n