La régulation des données post-mortem.

Initié au sein du projet Eternités numériques (ENEID) la question de la régulation des données numériques en particulier des données post-mortem fait l’objet d’une analyse transversale entre droit et sociologie depuis février 2014.
 
Lucien Castex, juriste, chercheur à l’université Paris 3 (CIM/MCPN) s’intéresse à la nature et à la transmission des données numériques, ainsi qu’à la régulation de la communication : vie privée, données à caractère personnel, secret des correspondances, droit de la presse et des médias.
 
Communications et publications des membres du projet sur la thématique.
 
Castex L., « Le cadre juridique de la mort numérique », Workshop international Eternités numériques, Paris, 2014.
 
Castex L., « Legal issues of digital inheritance »Working paper, Projet ANR Eneid, 2014.
 
Castex L., « Essai sur la propriété́ du courrier électronique in Mouron P., Piccio C., L’ordre public numérique. Libertés, Propriétés, identités, Presse universitaire d’Aix-Marseille, 2015.
 
Castex L., « Les évolutions de l’identité numérique : le sort des données post-mortem », Colloque international Temps et temporalités du web, Paris, 2015..
 
Castex L., « Les éternités numériques, un essai d’analyse prospective », Revue Lamy Droit de l’Immatériel, 2016.